Mise à jour : 12 mai 2015
 Accueil
 Recherche
 Ajouter aux favoris
 Plan d'accès
 S'inscrire à cette pharmacie
 Flux RSS
 F.A.Q.   Aide
 Réservations
 Petites annonces
 Forum
 Messagerie
 Nos Spécialités
 Vos numéros utiles
 Votre trousse à pharmacie
 Mot de passe perdu
 
 
 Actualités
 Santé
 Médication familiale
 Diététique et santé
 Sécurité alimentaire
 Femme
 Enfant
 Homme
 Psychologie   sexologie
 Environnement
 Diététique
 Analyses et examens
 Symptômes et maladies
 
 
Accueil   
ou    
SELARL PHARMACIE DE LA SACRISTINERIE
CTRE CIAL LECLERC
ZI DE LA SACRISTINERIE
17400 ST JEAN D ANGELY
Tel: 05 46 32 00 14
Fax: 05 46 32 41 62
 
 
 
 
Recherche :   
 
Si jeunes et déjà stressés !

Thèmes Santé -> Psychologie - sexologie
publié le 28/05/2013

Le stress est une réalité quotidienne

Soucis de travail, rythme effréné, problèmes familiaux…, le stress est une réalité quotidienne à laquelle tout un chacun doit faire face. Lorsque la pression devient trop forte, les répercussions sur la santé peuvent être importantes. Celles-ci sont d'ailleurs bien connues des médecins : fatigue chronique, maladies cardio-vasculaires, dépressions, etc.

Les enfants aussi peuvent être malades du stress
Mais qu'en est-il de nos enfants ? Leur univers protégé et confortable (pour les plus chanceux) les met-il à l'abri du stress ? Sont-ils vraiment aussi insouciants que l'on veut bien le croire ? Pas si sûr ! Dans son ouvrage « Ces enfants malades du stress », Gisèle George, pédopsychiatre à Paris, explique que les enfants aussi souffrent du stress et que cela peut provoquer chez eux des maux proches de ceux rencontrés chez les adultes.


Stressés les enfants ? Mais pourquoi ?

Attente trop forte des parents quant à leurs performances scolaires ou sportives, trop grande sensibilité aux réprimandes de la maîtresse, crainte des moqueries des camarades de classe, sont autant de sources de stress qui peuvent être aussi difficiles à vivre que des conflits de travail pour les adultes.

Peur de l'échec
Certains enfants sur-réagissent, ne se donnent pas le droit à l'échec et se soumettent à une pression permanente qui les épuise. D'autres au contraire se laissent persuader qu'ils n'arriveront jamais à rien et se découragent.

Comment savoir si son enfant est stressé ?

Le stress peut se manifester très tôt chez les enfants. Dès l'âge de six ans, on observe des troubles du sommeil, des maux de ventre, une irritabilité apparemment inexpliquée ou encore une angoisse de l'école. Trop souvent, les symptômes sont traités, mais pas les causes. Or, un enfant stressé souffre presque toujours d'une image dévalorisée de lui-même. Cette souffrance doit donc être prise en compte et traitée.


Repérer les signaux d'alerte

Si votre enfant est tendu, s'oppose systématiquement à tout ce que vous lui demandez ou si son hyperactivité vous épuise, cela peut être un appel à l'aide. A l'inverse, s'il ne veut plus rien faire à la maison ou à l'école, cela doit également vous alerter. Les parents sont bien sûr les premiers à pouvoir agir.

Lui accorder des moments de pause et d'écoute
Il ne s'agit pas de culpabiliser, bien au contraire, mais de s'accorder des moments de pause avec ses enfants. Des moments sans contrainte, sans obligation de résultats, au cours desquels l'enfant trouvera l'occasion d'aborder les sujets qui le préoccupent et se sentira écouté. C'est avec lui qu'il faudra alors trouver les solutions. Toutefois, si cela ne suffit pas, d'autres solutions existent.

Des thérapies pour les enfants stressés

Une fois le constat de stress effectué, deux approches simples et évidentes peuvent être mises en œuvre tout de suite :

- "Que puis-je faire pour apaiser mon enfant ?" Il s’agira de le rassurer, de l’accompagner, de lui préparer un cadre tranquille avec un bon rythme de vie, notamment pour le sommeil.

- "Ne suis-je pas moi-même trop stressé(e) ?" Notre stress est en effet très contagieux pour nos enfants et notre entourage et tout ce que nous pourrons faire pour le diminuer sera bénéfique pour tous !

Thérapies d'affirmation de soi
Enfin, les thérapies d'affirmation de soi, notamment pratiquées dans le cadre des thérapies comportementales et cognitives, apportent un grand soulagement à ces enfants. Ils peuvent exprimer leur malaise au sein de petits groupes et s'y sentir écouté et compris. La pratique de jeux de rôle les aide aussi à exorciser leurs peurs. En cas de difficultés persistantes, il ne faut donc pas hésiter à s'adresser à un professionnel qui pourra aider enfants et parents à passer un mauvais cap.

Mis à jour par Dr Philippe Presles le 27/05/2013      e-sante.fr
Créé initialement par Dr Agnès Lara le 10/04/2002

Sources : Gisèle George, Ces enfants malades du stress, Pocket 2005

 Retour...   Imprimer cette page 
Mentions légales  |  Notice légale  |  Copyright © 2018 - www.pharmattitude.fr  |