Mise à jour : 12 mai 2015
 Accueil
 Recherche
 Ajouter aux favoris
 Plan d'accès
 S'inscrire à cette pharmacie
 Flux RSS
 F.A.Q.   Aide
 Réservations
 Petites annonces
 Forum
 Messagerie
 Nos Spécialités
 Vos numéros utiles
 Votre trousse à pharmacie
 Mot de passe perdu
 
 
 Actualités
 Santé
 Médication familiale
 Diététique et santé
 Sécurité alimentaire
 Femme
 Enfant
 Homme
 Psychologie   sexologie
 Environnement
 Diététique
 Analyses et examens
 Symptômes et maladies
 
 
Accueil   
ou    
SELARL PHARMACIE DE LA SACRISTINERIE
CTRE CIAL LECLERC
ZI DE LA SACRISTINERIE
17400 ST JEAN D ANGELY
Tel: 05 46 32 00 14
Fax: 05 46 32 41 62
 
 
 
 
Recherche :   
 
Enceinte cet hiver : quelles précautions prendre ?

Thèmes Santé -> Femme
publié le 08/02/2013

Enceinte en hiver : ne restez pas confinée

En hiver, tout le monde préfère rester bien au chaud plutôt que de sortir affronter les frimas. Mais ce n’est pas une raison pour les femmes enceintes de ne pas mettre le nez dehors !

Ce n’est en effet pas le froid qui nous rend malades mais un virus.
Et c’est justement parce qu’en hiver nous restons plus souvent à l’intérieur que d’habitude que nous risquons davantage d’être infectés.

Dans tous les cas, aérez votre logement : ouvrez en grand les fenêtres pendant une dizaine de minutes pour chasser les microbes !


Vaccination contre la grippe conseillée aux femmes enceintes

En hiver, les cas de grippe se multiplient. Faut-il s’en inquiéter ?

Les femmes enceintes ne sont pas plus à risque d’être touchées par le virus de la grippe mais quand elles le sont, la grippe peut évoluer de façon plus sévère.

Les futures mamans courent aussi un plus grand risque de complications, comme une infection pulmonaire, et de fausses couches.

Si le fœtus ne peut pas être infecté par la grippe de sa maman, il pourra toutefois en subir les conséquences, comme une naissance prématurée.

C’est pourquoi les autorités recommandent aux femmes enceintes de se faire vacciner quel que soit le trimestre de la grossesse.

La vaccination est absolument sans danger, puisque le vaccin de la grippe contient des virus morts et ne peut donc pas contaminer la personne qui se fait vacciner.
Enfin, en cas de grippe, il est conseillé aux femmes enceintes de consulter leur médecin dès les premiers symptômes pour bénéficier d’un traitement antiviral et ainsi éviter une grippe, sinon atténuer les symptômes et les conséquences.


Enceinte et malade ? Gare à l’automédication

Outre la grippe, le rhume est un autre fléau récurrent des mois d’hiver.

Les médecins recommandent dans ce cas aux femmes enceintes de ne pas prendre de médicaments, sauf en cas d’absolue nécessité pour leur santé ou celle du fœtus.

Certes, certains médicaments sont sans danger, d’autant plus en cas d’usage limité. Dans le cas du rhume ou de la grippe, le paracétamol ne fait pas de mal pendant la grossesse.

Néanmoins, mieux vaut s’en tenir au fait que les femmes enceintes ne peuvent prendre de médicaments que sur prescription médicale.

Le médecin traitant sait en effet quels médicaments en vente libre et quels antibiotiques ont été testés quant à leurs effets secondaires au cours de la grossesse, et à quelle dose ils peuvent être nocifs.



Faites le plein de vitamine D en hiver

Les vitamines sont aussi indispensables pendant la grossesse.

En hiver, les femmes enceintes peuvent avoir une carence en vitamine D, puisque cette dernière est principalement fabriquée par la peau sous l’influence du soleil (qui brille souvent par son absence en cette saison…).

La vitamine D stimule l’absorption du calcium, qui à son tour assure la formation des os, qui elle se produit déjà dans l’utérus chez le fœtus.

C’est la raison pour laquelle il est recommandé aux femmes enceintes d’ajouter des aliments contenant de la vitamine D à leur menu, comme le lait et les produits laitiers ainsi que les poissons gras.


Des semelles antidérapantes en cas de neige

Une toute dernière mesure de précaution enfin: s’il a plu ou neigé, il est conseillé aux femmes enceintes de porter des chaussures avec des semelles antidérapantes afin d’éviter glissades et chutes.

Tomber sur le derrière ne peut pas faire mal, le fœtus peut supporter un petit choc car il est protégé par le liquide amniotique dans le ventre de sa maman.

Mais en cas de lourde chute, en particulier sur le ventre, le placenta peut se déchirer, ce qui constitue une urgence tant pour la maman que pour le fœtus. 


Mis à jour par Emily Nazionale, journaliste santé le 04/02/2013  e-sante.fr
Créé initialement par Isabelle Eustache le 01/02/2013

Sources : Merci au Pr Fourlon, service de Gynécologie, UZ Brussel. - Influenza. http://www.influenza.be/, consulté le 10/01/2013. - N.N. De meest gestelde vragen over astma. Houten: Bohn Stafleu van Loghum, pp. 67-69. - Weekly epidemiological record, 2009, Vol. 84 (30), pp. 301-308. - Vitamines A et D. http://www.uzleuven.be/nl/voeding-tijdens-zwangerschap/vitamines-a-en-d, consulté le 10/01/2013.

 Retour...   Imprimer cette page 
Mentions légales  |  Notice légale  |  Copyright © 2018 - www.pharmattitude.fr  |